nos poto ♥


top-sites
prédéfinis




CERBERUS // ceux qui défient les dieux
avatar

TRACE : n'existe pas
PROTECTEUR : l'univers
HÉRITAGE : l'univers
CRÉDIT : l'absolu + maddy young / signature / icon
Divinité

 le 14/7/2016, 00:37

cerberus
la loi
Pour ceux qui sont plutôt tentés par un monde sans divinités et destin ou tout simplement pour les fidèles de Pyrrhus, ceux-là soutiennent les nouveaux décrets de manière plus ou moins appuyées.
Attention, merci de bien prendre vos responsabilités si vous tentez un prédéfini. Certains sont importants pour le forum et il se peut que vous ayez un rôle central dans l'intrigue à venir -assurez-vous de ne pas abandonner votre personnage après deux semaines. Merci ♥






la justice


compte pnj, ne pas mp merci ♥
avatar

TRACE : n'existe pas
PROTECTEUR : l'univers
HÉRITAGE : l'univers
CRÉDIT : l'absolu + maddy young / signature / icon
Divinité

 le 19/7/2016, 16:55

Clyde

libre
nom Clyde
surnom au choix
protecteur Terminus, mythologie romaine
âge 22 ans
métier co-propriétaire de l'Icarus
(elle a rejoint Anaé, dans un premier temps en tant qu'invitée, puis barmaid pour finalement s'y installer)
lieu d'habitation principal l'Icarus, dans les plaines brûlantes
trace 82%
héritage téléportation
(Clyde n'arrive pas à se téléporter à plus de 30 mètres, ceci dit)
avatar princess bubblegum ; adventure time
signes physiques disctinctifs des cheveux roses ?
avis sur les événements récents Clyde est une révolutionnaire qui en a assez d'obéir à ce qu'elle taxe de vieux mythes inexistants. Elle braille beaucoup mais dès qu'on lui demande alors d'expliquer la trace si les déesses n'existent pas, elle a soudainement quelque chose d'autre à faire.
traits
Clyde n'a eu de cesse de se comparer à ses frères et sœurs depuis qu'elle est née. Elle était moins douée qu'eux, elle le savait parfaitement et même s'ils essayaient de l'aider, elle n'a jamais vraiment pu mettre sa jalousie de côté pour ne leur donner que de l'amour. Elle en est devenue compétitrice, Clyde ; elle a une volonté de fer et ne s'arrête jamais -à vrai dire, elle obtient tout ce qu'elle veut. Elle est d'une honnêteté sans faille, autant envers elle-même qu'envers les autres ; certains la taxe de cassante mais ils ne remarquent pas que ses compliments viennent aussi d'une constatation des plus simples et oh, ce sont ceux-là qui font le plus plaisir, au fond. Elle dit ce qu'elle pense, et plutôt deux fois qu'une ; bavarde sans pour autant être ennuyante, Clyde sait se montrer passionnée par bien des choses et adore découvrir pour mieux s'accaparer de nouveaux passe-temps.
(ce caractère n'est pas exhaustif, libre à vous de rajouter ce qui vous paraît logique -c'est même indiqué)

histoire
▬ elle a un frère, Alouette, et une soeur, Colibri ; ils sont triplés, mais dès les premiers essais à la téléportation de Clyde, sa famille s'est rendue compte que quelque chose n'allait pas. A travers les ans, cela s'est confirmé et Clyde ne peut que se téléporter à un maximum de 30 mètres, le tout en prenant relativement beaucoup de temps pour amorcer la téléportation -sans parler du fait que le point d'arrivée est plutôt aléatoire.
▬ Ça lui a permis de forger son caractère. Elle n'a jamais trouvé sa place dans sa famille et a préféré refuser l'offre d'emploi que lui ont fait son frère et sa soeur. Elle ne voulait pas faire de sa plus grande faille son activité de tous les jours ; l'entreprise de téléportation n'était pas quelque chose pour elle.
▬ Elle voyage très jeune un peu partout dans le Monde Sans Nom, dès ses seize ans.
▬ Vers ses dix-huit ans, elle rencontre Anaé. Elle ne tardera pas à s'installer à l'Icarus.
▬ Elle a les cheveux naturellement blancs, comme ses jumeaux.
(ceci ne sont que des lignes directrices ; libre à vous de modifier et adapter, tant que cela reste logique)
 
note du créateur : clyde est une warrior et sérieusement, personne n'aimerait l'avoir comme ennemie ; fierce & cute, le mix parfait on vous dit !
crédits : avatar et bannière : art by child of squid, icons : source & source


Anaé et Clyde se sont rencontrées à l'Icarus -la petite rose voulait lancer un défi à cette fille des airs, aussi ont-elles décider de faire une course pour déterminer qui d'elles deux est la plus rapide. C'est Anaé qui gagne -mais elle est revenue, Clyde, encore et encore, toujours perdante, toujours plus décidée à se dépasser. Et Anaé -elle avait commencé à apprécier cette femme qu'on croyait faîte de sucre se démonter à chaque nouvelle course ; elle l'a laissée gagner. Clyde n'est plus revenue pendant un moment, jusqu'à ce qu'un jour elle se montre et lui lance un nouveau défi. Elle savait, mais elle avait le sourire aux lèvres, de ceux qui disent merci quand même et elles se sont mises à discuter après les autres victoires d'Anaé, jusqu'à tomber amoureuses. Depuis, Clyde a emménagé à l'Icarus et aide Anaé a le gérer, en concoctant les meilleurs cocktails de tout le Monde Sans Nom.
Elles sont des opposés qui se respectent plus que tout au monde, qui comprennent leur manières de penser et qui fonctionnent sur les désaccords plein de débats et de bienveillance -jamais elles ne haussent le ton. (mais Anaé gagne toujours les courses et Clyde est toujours décidée à la battre un jour)
Anaé

Colibri, contre toute attente, c'est sa jumelle. Elles ne se ressemblent en rien, et pour cause : elles n'ont pas le même physique, pas le même caractère, pas les mêmes avis, pas exactement le même pouvoir -Colibri a vite fait d'écarter Clyde de ses préoccupations, quand elles étaient enfants, pour se concentrer sur Alouette. Elles ne se parlaient plus depuis quelques années et si au début, Clyde se sentait vraiment seule, elle a reconstruit une vie stable bien meilleure que ce qu'elle aurait pu avoir dans l'ombre de sa sœur. Ça l'a bien fait rire, quand Colibri est venue un beau jour lui demander si elle voulait faire partie de l'entreprise familiale -elle s'est empressée de refuser, et c'est seulement quelques jours après qu'elle s'est dit que, peut-être, c'était une demande de paix un peu cachée.
Colibri

Clyde ne connaît pas vraiment Alouette. Pourtant, c'est bien son frère, mais il était plutôt caché derrière Colibri et, réciproquement, ils n'ont jamais trop cherché à se parler. Si Clyde n'y faisait pas attention jusqu'à récemment, elle a commencé à s'intéresser à lui lorsqu'elle a compris qu'il y avait de l'orage dans l'air entre Alouette et Colibri -elle aimerait être présente, maintenant, et leur avis partagé sur les agissements de Pyrrhus peuvent peut-être les aider à se rapprocher.
Alouette




la justice


compte pnj, ne pas mp merci ♥
avatar

TRACE : n'existe pas
PROTECTEUR : l'univers
HÉRITAGE : l'univers
CRÉDIT : l'absolu + maddy young / signature / icon
Divinité

 le 27/10/2016, 00:36

le petit prince

indisponible
nom léon
surnom le petit prince
protecteur chronos
âge 17 ans
métier prince
lieu d'habitation principal tezlipocah
trace infinie
héritage immortalité
(les déesses ne peuvent atteindre à la vie des héritiers de l'immortalité ; c'est uniquement en se suicidant que le prince se cristallisera)
avatar ichigo hitofuri ; touken ranbu
signes physiques disctinctifs il porte très souvent une tenue militaire et ne se sépare jamais de son arme, un sabre de platine
avis sur les événements récents Léon ne sait pas vraiment -il écoute, il attend et se laissera porter, sûrement
traits
Le Petit Prince est un adulte un peu trop incrédule. Pourtant il hoche la tête, il a le visage pur, blanc, il a l'effet de la soie et c'est sa caresse qu'on sent quand il sourit : il approuve, et il se tait, parce qu'il sait qu'il n'est pas encore assez grand pour les autres. C'est le Petit Prince, après tout, pas le grand ; et il parle de Pyrrhus avec des étoiles dans les yeux -il les aime beaucoup, les étoiles, et il vous les citera toutes et il en invente certaines mais personne ne sait jamais qu'il a tord alors il continue. Ce n'est pas de la méchanceté, pas de la traîtrise ou de la bêtise, non : Léon, il créé ses propres fils d'étoiles et il aimerait en faire des colliers pour Andromaque -mais ça fait des mois qu'il ne l'a pas vue, alors il essaie de la dessiner dans le ciel. Et il écoute, toujours, le Petit Prince, sans se sentir concerné, sans chercher sans réfléchir sans approuver sans s'investir. Après tout, on le lui a toujours dit : tu comprendra plus tard, alors en attendant, il n'a pas d'avis -et il hoche la tête, un air attentif posé sur ses joues liliales ; si jeune et pourtant déjà parmi les plus grands.
(ce caractère n'est pas exhaustif, libre à vous de rajouter ce qui vous paraît logique -c'est même indiqué)

histoire
▬ Léon a été pris en charge par Pyrrhus et l'ancien Roi dès sa naissance : sa trace en forme d'infini en a fait directement un futur roi.
▬ l'ancien Roi s'est brusquement cristallisé alors que Léon n'avait que six ans. Il n'en garde pas beaucoup de souvenir et Pyrrhus devient son modèle en plus de son mentor.
▬ c'est une vie chargée que lui propose le Monde Sans Nom : cours éducatifs, sports, événements, visites des quatre coins du monde ... C'est à cette période que Léon gagne son surnom de Petit Prince.
▬ par conséquent, Léon passe de moins en moins de temps avec Pyrrhus ; ils n'en restent pas moins en bons termes et s'adorent mutuellement dans cette relation de père-fils un peu prématurée. Ils se retrouvent lorsque le Petit Prince doit apprendre au contact du roi actuel. Le reste du temps, il est souvent mélancolique et désintéressé.
▬ le Petit Prince adore l'astronomie. Il aimerait vivre sur une étoile, mais la réalité le rattrape vite, sans qu'il ne se défasse de ses rêves. Cruellement, il est très doué à l'épée.
▬ s'il reste un enfant dans son innocence et son effacement, il est déjà très mature et conscient du monde qui l'entoure, il ne faut surtout pas l'oublier. C'est un paradoxe qu'il faudra exploiter.
▬ il ne s'est jamais demandé s'il voulait vraiment être roi. Le destin a choisi pour lui, et il ne veut pas décevoir Pyrrhus -malheureusement pour lui, les événements récents vont peut-être l'obliger à faire des choix.
 
note du créateur : le petit prince est un personnage non seulement important mais aussi à l'évolution incertaine, soyez en conscient. et puis il est adorable, aussi, mais ça vous devez l'avoir compris.
crédits : avatar : source (deuxième avatar), bannière : source, icons : 1, 2, 3


Pyrrhus et Andromaque sont comme des parents pour Léon -il sait et se rappelle qu'officiellement, c'est feu l'ancien Roi qui l'a adopté, mais le couple royal lui a apporté tellement plus qu'il les pardonne presque pour leur absence. A vrai dire, c'est cette dernière qui a développée l'envie du Petit Prince à être parfait pour Pyrrhus, et ce dernier le lui signifiait à chaque fois qu'ils avaient l'occasion de se voir. C'était une relation qui les enrichissait tous les deux. Andromaque était plus disponible pour Léon, c'est même elle qui lui a parlé des étoiles pour la première fois.
Ils ne communiquent plus avec leur héritier depuis quelques années, et Léon ne sait pas vraiment comment le prendre. Il se sent très seul et a l'impression de les avoir déçus.
Pyrrhus & Andromaque

Renard et le Petit Prince sont meilleurs amis ; ils l'ont été dès les premiers regards échangés et personne n'ose nier ce fait. Ils sont extrêmement complémentaires tout en étant parallèles, ils se comprennent rapidement et se savent différents sans que ça ne nuise le moins du monde à leur relation. Ils ont cette imagination sans bornes, la fantaisie au bout des doigts de manières différentes et oh, ils ont tous les deux eu cette enfance d'adulte et sont désormais des adultes encore enfants -ils se comprennent, surtout. Et ah, Renard c'est celui qui arrive toujours à faire sourire Léon, avec ses mots simples et doux, avec sa vérité innocente, de celle qui transperce le cœur du Petit Prince par tant de sincérité -il sait, Léon, que Renard n'a pas toujours conscience de ce qu'il dit, mais il ne le changerait pour rien au monde ; c'est aussi grâce à lui qu'il a pu évoluer. Quand ils ne peuvent pas être ensemble, ils se spamment d'origamis -maintenant, ils ont besoin de l'autre plus que n'importe quand, dans leurs peurs respectives.
Renard

Il l'a déjà souvent vu, le Marchand de Nuages, mais jamais là où il aurait cru l'apercevoir -sortant du bureau de Pyrrhus, aux côtés de Renard, discutant avec Astérion, aux racines de l'Arborescence, dans les vapeurs de Temenos. Il le connaît par son métier et vaguement par son nom ; il ne lui a jamais parlé mais il attise sa curiosité autant qu'il l'inquiète. Renard lui a un peu parlé de lui -pas trop, mais il sait que c'est lui qui l'a recueillit et qu'ils ont beaucoup d'affection l'un pour l'autre. Léon se dit que ça doit être de la jalousie, mais il n'arrive pas à dire à son instinct de ne pas siffler l'alarme dès qu'il le voit.
Le Marchand de Nuages

Astérion a toujours été là durant la vie du Petit Prince. Il était présent avant la mort de son père adoptif, il est resté lors de son éducation auprès de Pyrrhus, assurant même ses cours d'escrime, et il est encore là aujourd'hui, alors qu'il se sent tant délaissé par ses proches. Léon sait qu'Astérion, ce n'est pas vraiment quelqu'un de sa famille -un oncle un peu grincheux, à la limite-, mais il ne peut s'empêcher d'avoir énormément d'affection pour lui. Il est assidu lors de ses cours et en profite pour avoir des nouvelles de Pyrrhus et d'Andromaque à chaque fois, même s'il reçoit toujours la même réponse. Astérion a quelque chose de rassurant que Léon ne saurait décrire.
Astérion




la justice


compte pnj, ne pas mp merci ♥
avatar

TRACE : n'existe pas
PROTECTEUR : l'univers
HÉRITAGE : l'univers
CRÉDIT : l'absolu + maddy young / signature / icon
Divinité

 le 28/10/2016, 19:12

Alouette

libre
nom Alouette / au choix
surnom Alouette
protecteur Terminus, mythologie romaine
âge 22 ans
métier téléporteur
(co-fondateur de la seule et unique entreprise de téléportation)
lieu d'habitation principal Scyhm
trace 78%
héritage téléportation
(aucune limite dans l'espace, mais évidemment une destination plus lointaine avec plus de matière à transporter est plus compliquée, prenez cela en compte)
avatar nai ; karneval
signes physiques disctinctifs porte toujours un sac à dos avec des provisions et un calepin
avis sur les événements récents Alouette fait foi d'une adoration sans fin envers Pyrrhus.
traits
Alouette, c'est une bourrasque de vent. Quelque chose qui vous colle sur place, qui vous empêche de bouger et qui vous permet seulement de regarder, passif, jusqu'à ce que la tornade passe. Il a de l'énergie à revendre, Alouette, il parle sans cesse et il prend tout avec beaucoup trop de passion ; les plus anciens le regardent en souriant et les plus jeunes soupirent en l'évitant.
Ce n'est pas une personne facile, Alouette, et nombre sont ceux qu'il exaspère -et pourtant il ne change jamais rien. Il vous fait comprendre avec plus ou moins de douceur qu'il ne changera pas pour quelqu'un d'autre. Il est affirmé, Alouette, il est persuadé de toujours avoir raison et ça fait grincer des dents, mais on laisse filer -on laisse, parce qu'il est tout de même une petite bulle de bonheur. (aussi parce qu'il est trop énergique pour rester trop longtemps avec la même personne, mais shht)
Et après, vous le voyez avec des étoiles dans les yeux -ce qu'il veut, c'est plaire à certains, surtout. Mais certainement pas à vous, ceci dit.
(ce caractère n'est pas exhaustif, libre à vous de rajouter ce qui vous paraît logique -c'est même indiqué)

histoire
▬ il a deux jumelles, Clyde & Colibri (prédéfinis)
▬ ils ont été adoptés par la même famille, mais dès leur enfance, Clyde a plus ou moins été mise de côté de par ses difficultés à maîtriser son héritage -pas de courses poursuites sur les toits avec elle, pas de coups fourrés qui fonctionnaient à merveille ... Alouette s'est plutôt rapproché de Colibri, et c'est à leur dix-huit ans qu'ils décident de se lancer dans le business de la téléportation.
▬ ils sont soutenus par leur famille d'adoption et l'entreprise fonctionne très bien, trop bien même -ils recrutent rapidement et tentent de convaincre les autres téléporteurs de les rejoindre, chose non facile. Autant dire qu'ils laissent ça à Colibri plutôt qu'à Alouette.
▬ depuis qu'il est petit, Alouette est passionné par Pyrrhus. Il le trouve élégant, juste, drôle, bref : il est parfait, alors Alouette est fier d'être son fan numéro 1 et le soutient à 100%. Il parle très souvent de lui, malheureusement pour les clients dont il doit s'occuper ; d'ailleurs, il lui envoie quotidiennement des origamis -il n'a jamais eu de réponse, mais il ne désespère pas. Il attend chaque jour des nouvelles de son idole.
(n'hésitez pas à aller voir les fiches des prédéfinis de Colibri et de Clyde pour une meilleure compréhension du personnage)
 
note du créateur : Alouette c'est un peu la caricature de la groupie des 1D version Sine Nomine mais en vrai il est beaucoup plus que ça, hein -il apprend l'indépendance et c'est très intéressant à jouer eh ♥
crédits : avatar, icons : source & source, bannière


Sa soeur, c'est la personne à qui Alouette tient le plus au monde. C'est bien simple : il dit souvent qu'il n'a besoin de personne d'autre, tant qu'il a Colibri avec lui. Durant toute son enfance, il l'a suivie, s'est porté complice de ses jeux et ça l'a construit : maintenant, il est un peu perdu quand Colibri le laisse tout seul. Du coup, il se trouve d'autres modèles, mais sa soeur lui manque tout de même, encore plus maintenant qu'il sait qu'elle ne partage pas son avis sur Pyrrhus. Il n'y a pas encore eu de rupture parce qu'Alouette est encore dépendant d'elle, mais cela ne va pas tarder à arriver si ça continue ainsi.
C'est une relation un peu toxique pour Alouette, soyez-en conscient.
Colibri

Alouette ne connaît pas vraiment Clyde. Pourtant, c'est bien sa soeur, mais Alouette était trop tourné vers Colibri pour faire attention à Clyde et, réciproquement, ils n'ont jamais trop cherché à se parler.  Alouette la recroise de temps à autre et il se demande ce qu'il se passerait s'il la saluait un jour -mais il repousse toujours l'éventualité au lendemain, sans jamais agir.
Clyde

Le Petit Prince n'a jamais entendu parlé d'Alouette, mais ce dernier est très remonté contre lui, et pour cause : il est très très proche de Pyrrhus. Alouette, il aimerait bien être à la place du Petit Prince, pas tant pour les fonctions, mais vraiment pour Pyrrhus -d'ailleurs, il s'imagine qu'ils parlent encore régulièrement et a même pensé le kidnapper pour avoir des nouvelles de son Roi préféré.
Le Petit Prince

Alouette ne connaît pas non plus Astérion, si ce n'est qu'il sait qu'il est chef des Museleurs et qu'auparavant, il était dans la garde rapproché du Roi. Par conséquent, Alouette lui envoie des origamis plein de cœurs et d'amour pour le remercier de garder son Roi sain et sauf.
Vous vous doutez bien qu'il n'a jamais eu de réponse.
Astérion




la justice


compte pnj, ne pas mp merci ♥
avatar

TRACE : n'existe pas
PROTECTEUR : l'univers
HÉRITAGE : l'univers
CRÉDIT : l'absolu + maddy young / signature / icon
Divinité

 le 23/11/2016, 22:20

Astérion

indisponible
nom Astérion
surnom le Loup
protecteurs Xolotl, mythologie aztèque
âge 42 ans
métier chef des Museleurs
(dirige les Museleurs ; en est officiellement un lui-même mais n'a jamais pu faire plus de quelques captures)
lieu d'habitation principal Tezlipocah, mais très très mobile
trace 67%
héritages bouclier mental et physique
(Astérion présente une grande particularité : c'est le seul habitant actuel qui a deux héritages. Cela provient sûrement de l'essence double de son protecteur ; dans tous les cas, c'est assez exceptionnel pour être remarqué.)
avatar geralt de rive ; the witcher
signes physiques distinctifs ses nombreuses cicatrices ; son regard très perturbant ; sa taille de géant
avis sur les événements récents il ne commente rien, mais personne ne doute de son allégence à Pyrrhus
traits
Astérion -Astérion, on n'en connaît souvent que le nom. Son sourire, à la limite, cet espèce de retroussement des lèvres qui ne le rend pas particulièrement cruel mais plutôt dérangeant. C'est ça qui le caractérise le plus, sûrement : on ne le rate pas, Astérion, impossible ; pas avec cette hauteur vertigineuse, cet impression qu'il n'est pas à sa place, qu'il lui manque quelque chose. On raconte qu'il se sentait incomplet, alors il se serait donné corps et âme au Roi, mais Astérion essuie beaucoup de on-dit et il est secret sans vraiment l'être -c'est une honnêteté coupante qui transpire à travers sa peau, en plus de ses inconforts répétitifs. Il sait parfaitement réfléchir par lui-même et oh, n'est-ce pas ce qui fait les meilleurs bourreaux ? Il n'était pas connu, avant d'être Museleur, mais maintenant -tous connaissent son visage et pour le moment, c'est le titre que l'on craint, plus que la personne. Astérion ne fait pas attention à ce genre de choses -ce n'est pas ce qui l'intéresse ; l'homme qu'il est ne dévie pas de son chemin.
Astérion, il n'est pas très fort pour les interactions sociales ; il est un peu maladroit et on interprète ça pour de la rudesse alors qu'il n'a pas d'avis la plupart du temps. A vrai dire, il est plutôt comme une allumette : fait de bois dur, prêt à s'enflammer en un instant si l'on sait comment bien l'utiliser. Ça n'est jamais arrivé mais oh, personne ne doute de ce genre de choses, et tout le monde sait que seul Pyrrhus pourrait le craquer puis l'étouffer, et tout le monde sait qu'Astérion pourrait faire la réciproque.
(ce caractère n'est pas exhaustif, libre à vous de rajouter ce qui vous paraît logique -c'est même indiqué)

histoire
▬ Astérion est initialement un garde royal. Élève modèle, il monte en grade au fil des années et il est présenté par ses supérieurs au Roi de cette époque, en tant qu'élément prometteur.
▬ le Roi va voir quelque chose en lui et lui accorde sa confiance. Il lui donnera des missions particulières, qu'il assurera en plus de son travail de garde -aucun soupçon ne doit être soulevé.
▬ Astérion verra Pyrrhus se former au côté de l'ancien Roi ; il avait à l'époque un regard neutre mais écoutait son monarque lorsqu'il lui parlait de son successeur. Il connaît sûrement Pyrrhus mieux que quiconque, puisqu'il connaît le meilleur comme le pire.
▬ il y a huit ans, le prédécesseur de Pyrrhus se suicide brusquement. Il laisse une lettre à Astérion ; personne ne sait qu'elle existe ni ce qu'elle contient, sauf lui. Depuis, il essaie au mieux d'être aux côtés de Pyrrhus, parfois le désapprouvant. On sent de temps en temps qu'il ne fait pas uniquement ça de bon cœur.
note du créateur : vous vous trouvez face à un prédéfini de très grande importance, soyez en conscient. Il est pas juste badass pour le style, voyez.
Si vous voulez tenter de le jouer, merci de mp Opal pour qu'il vous livre des informations complémentaires.
crédits : avatar, icons : source & source, bannière


Astérion veille sur le Petit Prince de loin, sans trop s'impliquer. Il en a reçu l'ordre de Pyrrhus mais ne le dira jamais à Léon, de peur que cela ne lui donne trop de faux espoirs : il voit, Astérion, combien l'absence de Pyrrhus pèse sur le Petit Prince. Il essaie de lui remonter le moral, mais ce n'est pas chose facile pour un maladroit comme lui. En tout cas, il a appris à apprécier ce petit être coincé entre immaturité et adulte forcé et c'est avec une joie pas très visible qu'il lui rend souvent visite.
Le Petit Prince

Rhadamanthe et Astérion se connaissent depuis bien longtemps -une quarantaine d'années, à vrai dire, depuis qu'ils sont tous petits. On les voit souvent traîner ensemble une fois le service d'Astérion terminé -ils font la tournée des bars, comme de vieux amis qu'ils ne sont pas. Parce que non, ils ne s'apprécient pas et le savent pertinemment ; c'est ce qu'on appelle une relation d'intérêt. Pour le moment, il n'y a pas d'échange d'informations, mais Astérion pense que le Marchand de Nuages pourra peut-être donner du travail aux Museleurs. Quant à ce que lui pourrait donner -oh, bien des choses, bien des choses.
Rhadamanthe

Astérion se souvient de lui. Bien évidemment -comment pourrait-il oublier. C'est lui qui l'a encagoulé, alors qu'il arrivait presque en courant au discours de Pyrrhus. C'est lui qui lui a attaché les mains, c'est lui qui lui a ouvert la bouche et c'est lui qui l'a défiguré, c'est lui qui l'a privé de sa voix et c'est lui qui l'a gardé dans une cellule pendant des mois. Il voulait s'excuser, Astérion, mais il n'a pas trouvé les mots parce qu'il ne regrette pas de l'avoir fait mais plutôt comment il l'a fait et oh, c'est trop compliqué pour lui, ce genre de choses. Il voulait l'aider à guérir, mais ça aussi, il n'a pas réussi, alors il l'a juste laissé s'en aller.
Musei

Depuis quelques mois, Astérion reçoit d'étranges origamis. Ce qui l'interpelle, c'est qu'ils sont plein de sympathie -du coup, il ne sait pas vraiment comment réagir, Astérion, parce qu'il a l'habitude d'être détesté et de faire peur. Du coup, il ne répond pas et se contente de les lire avec son sourire qui a l'air forcé. Il se doute à moitié que la personne n'a pas tout compris mais oh, il essaie de ne pas retenir ça.
Correspondant anonyme




la justice


compte pnj, ne pas mp merci ♥
avatar

TRACE : n'existe pas
PROTECTEUR : l'univers
HÉRITAGE : l'univers
CRÉDIT : l'absolu + maddy young / signature / icon
Divinité

 le 18/3/2017, 16:37

adonis

Indisponible
nom adonis
surnom aucun
protecteur arès, modifiable
âge vingt-huit ans
métier museleur, anciennement dresseur de loups
lieu d'habitation principal quartier général des museleurs, tezlipocah
trace 32%
héritage au choix
avatar sasaki haise // tokyo ghoul:re
signes physiques distinctifs la cicatrice d'une profonde morsure au bras droit ; une chevelure sensiblement similaire à celle de sa cadette
avis sur les événements récents insensible
traits
Adonis est d'une beauté légendaire.
Et, si plutôt qu’enfant d’Adam il était né fille d’Eve, il en aurait usé plus que de raison. Non pas par un quelconque souci de facilité mais plutôt emporter, enivrer par un profond désir de perfection. Une excellence qu’il tend à atteindre depuis son plus jeune âge, et ce par tous les moyens à sa disposition.

C’est une bête sauvage qui veut tout, tout de suite, et dans son entièreté ou alors il refuse. Il ne veut pas être mesuré et se contenter d'un petit morceau si il a été bien sage. Et plutôt que de minauder, il préfère aboyer Adonis.

Arrogant, dédaigneux, condescendant, intéressé, impulsif, rancunier, intransigeant, piètre cuisinier, insomniaque, perspicace, grossier, sarcastique, hérétique, misanthrope.
(Le caractère d’Adonis n’est pas exhaustif ; vous êtes libre de vous approprier le personnage, du moment que les grandes lignes sont respectées).

histoire
L’histoire d’Adonis est relativement libre. Il a quitté très tôt le domicile familial dans le but de devenir dresseur de loups et durant de nombreuses années a côtoyé ses bêtes desquels il s’est toujours senti intimement lié (protecteur oblige) ; jusqu’à “l’incident”.

Jusqu’à lors, Adonis était pratiquant. Il priait et vénérait les Déesses tout comme le reste de sa famille et, sa soeur étant une langue d’argent, tout cela lui paraissait évident et justifié. “L’incident” est un événement qui a drastiquement modifié sa perception et son rapport aux Déesses, à un point tel qu’aujourd’hui il n’éprouve qu’animosité et répulsion à leurs encontres. Il en est de même concernant tout ce qui leurs est liés de près ou de loin.
“L’incident” est complètement libre ; trahison, mensonge, malencontreux accident, c’est à votre convenance.

▬ Désormais museleur, il s’exécute à la tâche sans rechigner, obéissant aux ordres de ses supérieures à l’image d’une bête docile. Insensible, il semble n’éprouver aucun remord quant à ses actes plutôt discutables bien qu’il souffre, depuis quelques années, d’insomnie.
Note du créateur (octavia) : ô toi qui lit ses lignes, je te remercie du fond de mon kokoro de t'intéresser à mon petit adonis stare c'est un personnage extrêmement important pour l'évolution d'octavia ; en effet il est le seul à pouvoir la libérer d'elle-même, à lui offrir cette liberté égoïste qu'elle souhaite obtenir par dessus-tout. en soit le personnage est plutôt libre, si ce n'est dans les grandes lignes. l'avatar l'est tout autant, mais je me garde un petit droit de veto (et puis sasaki et eto ont un petit air de famille sur certaines images je trouve love ).
adonis et octavia ne se sont pas retrouvés depuis plusieurs années et ce faisant leurs retrouvailles risquent d'être explosives huhu si vous choisissez ce petit toutou, je vous promets des feels, du d r a m a, des complications (parce qu'une soeur langue d'argent pour un museleur vfjksbjfbl stare ) et mon amour éternel.
(+ un lien trop kool avec doki)
Crédits : (ava) myself/krakatos, (icons) sparks icons.

Ô douce Octavia, tu es celle qui le mènera à sa perte ; toi qui durant de longues années as vécu dans son ombre, tu l’aimes autant qu’il ne t’exacèrbe. Vos rapports ont toujours été des plus compliqués et si de ton côté, une certaine animosité a longtemps rongé ton coeur et embrassé ton âme, du sien il n’en est rien. Il t’a toujours aimé et protégé Adonis, quand bien même tu l’envoyais balader. Il a toujours assumé son rôle d'aîné malgré l’indifférence que tu lui portais, et s’est efforcé d’être différent à tes côtés ; muselant et faisant taire la bête qui sommeille en ses entrailles. Cela fait des années maintenant que vous ne vous êtes pas retrouvés et bien que tu peines à l’admettre, il te manque. Un peu, beaucoup.
Octavia




la justice


compte pnj, ne pas mp merci ♥
avatar

TRACE : n'existe pas
PROTECTEUR : l'univers
HÉRITAGE : l'univers
CRÉDIT : l'absolu + maddy young / signature / icon
Divinité

 le 23/8/2017, 15:57

elzéar

Indisponible
nom elzéar
surnom beaucoup. il préfère ne pas s'en rappeler.
protecteur au choix
âge au choix, entre 20 et 40 ans
métier ancien éleveur de vers à soie. ses terres se sont faites inonder par les pleurs de la lune.
lieu d'habitation principal hohzoni auparavant ; maintenant, il n'a plus de lieu d'habitation fixe
trace au choix
héritage au choix
avatar ryuk, death note
signes physiques disctinctifs monstrueux
avis sur les événements récents Elzéar était de ceux qui hésitaient à parler : lui, l'effroi incarné, il savait qu'on risquait de ne pas l'écouter, et même pire, que ses mots servent la cause inverse. Qu'il perde son élevage, sa maison,  ses possessions, ça passait. Que la lune s'écrase et détruise tout, il ne veut pas. Pour lui, la solution se trouve dans le démantèlement des Déesses et ce culte d'ignorance.
traits
Elzéar fait peur. Il y a bien des citoyens étranges, à travers le Monde Sans Nom -des cornes, des écailles, des yeux fendus- mais Elzéar est terrifiant. Ses mains griffues, son corps squelettique, bien trop grand, ses épaules plumées, ses ailes à l'air macabre, ses yeux jaunes aux iris trop petites : il semble disproportionné, et on se demande comment il tient debout, mais la réalité c'est qu'on ne veut pas trop savoir. On veut plutôt le tenir loin de soi.
Et quelle erreur est-ce -Elzéar, il sait qu'il fait peur, et il a accepté ça depuis bien longtemps. Ça le blesse toujours autant, mais il s'y est fait ; et quand un regard glisse sur lui, il sourit toujours autant, avec ses dents de canif, la bouche bordée de canines cauchemardesques. Il est plutôt simple, Elzéar. Il a compris qu'il ne pouvait pas se permettre de demander beaucoup au monde, alors il a fait en sorte que ce soit le monde qui le demande, et il ne va jamais au-delà de ce qu'il pourrait avoir. Ce n'est pas forcément qu'il pense qu'il ne peut pas avoir plus, c'est qu'il a peur de perdre ce qu'il a si durement collecté. Il sait qu'il n'y a pas grand monde qui viendrait l'aider, même s'il suppliait.
Il est honnête, Elzéar, de cette manière étrange, entre gentille et macabre ; il n'a pas vraiment de filtre, il n'a pas compris les codes de la société puisque de toutes manières, ils ne lui conviennent pas. Alors il parle -il parle beaucoup, Elzéar, quand on accepte de l'écouter, et il a la main sur le coeur, et des traces d'innocence, et l'essence de la bonté, et l’altruisme brut, et les cicatrices d'une cruauté qui n'est pas la sienne, qui lui a fait comprendre qu'il n'était rien pour les autres, qui lui a gravé qu'il n'était rien pour lui-même aussi.
L'ironie, c'est qu'il aime profondément les Hommes.

histoire
▬ Elzéar a été adopté par un couple d'explorateurs qui arrivaient à l'âge limite pour l'adoption obligatoire. Ils ont été intrigués par l'aspect atypique d'El et ont demandé à l'adopter à la manière dont on choisit un animal de compagnie : sur le moment, par ce qui attirait le plus leurs regards. S'ils se sont bien occupés de lui, ils n'ont cependant jamais vraiment remplis leur rôle de parents.
▬ Elzéar grandit loin des grandes villes, entre les nuages de Noctulescent et les lianes de l'Attrape-Souffle. Il n'ira qu'une fois dans une mégalopole, Judisii, et s'est juré de ne plus jamais y retourner. Il a été écoeuré par tous les regards, les murmures et les visages qui le sciaient sur place.
▬ Il décide de rester loin des grosses populations. S'installant en tant qu'éleveur de vers à soie, Elzéar aimait ses animaux du plus profond de son cœur, tout comme il adorait son travail dans lequel ses qualités pouvaient s'exprimer totalement. Sa patience, sa minutie, son attrait pour la nuit et ses griffes lui permettait d'accomplir les tâches quotidiennes au mieux tout en se délivrant complètement. Quand il s'occupait de ses bêtes, il était en paix.
▬ Parallèlement, il offrait le gîte aux voyageurs qui le voulait. Certains refusaient soudainement en voyant le propriétaire des lieux, mais les esprits les moins entravés acceptaient avec plaisir. C'est comme ça qu'Elzéar gardait contact avec le monde en dehors de sa bulle.
▬ Il était présent à la déclaration des décrets de Pyrrhus et il n'en pensait rien -et il est rentré chez lui, et il a vu qu'à la place de sa maison, de son élevage, de ses vers à soie, il n'y avait plus que de l'eau. La Lune a directement pleuré sur tout ce qu'il avait, sur toute la paix qu'il avait pu réunir. Il a pleuré lui aussi -mais il pouvait encore accepter de perdre ce qui était à lui, tant que tout le monde était en sécurité.
▬ Maintenant que la Lune est plus proche que jamais, il ne peut plus ne pas réagir. Il veut faire quelque chose, et il préfère suivre les directives de Pyrrhus -la violence en moins.
Note : Elzéar est un personnage tout en finesse ; laissez-vous tomber sous le charme ♥
Crédits : icons, l'avatar et la bannière ont été faits à partir de scan tiré de Death Note

Anaé et Elzéar se connaissent depuis plus de vingt ans -leurs familles croisaient leurs chemins dans les plaines brûlantes, et personne n'avait d'a priori sur Elzéar. Anaé et Elzéar, c'est une amitié des plus banales et des plus douces, de celles qui sont rafraîchissantes et juste naturelles. S'ils se sont perdus de vue physiquement dû à leurs projets professionnels et juste leurs vies en général, ils ont su garder le contact par origamis, attendant impatiemment des nouvelles de l'autre.
Maintenant qu'Elzéar n'a plus de chez lui, Anaé lui a proposé de vivre à l'Icarus avec elle. Elzéar est tenté, mais il sait que sa présence fera probablement fuir la clientèle, alors il a poliment refusé. En réalité, il meut d'envie d'y aller -être avec son amie lui ferait le plus grand bien, parce que même s'il a l'impression que plus rien ne le touche, il a du mal à avaler combien le sort s'acharne contre lui.
anaé

Elle est douce,  Cachemire, elle a le sourire plein d'étoile et des cheveux d'or -il l'admire, Elzéar, et il écoute sa musique en boucle, et il chante ses chansons le soir à ses vers à soie, et il sort de la campagne pour aller voir ses concerts. Elle l'a remarqué, Cachemire, ce géant au premier rang, que personne ne voulait approcher ; elle a vu aussi qu'il avait des enfants perchés sur ses épaules pour qu'ils la voient mieux. Elle a demandé à lui parler après sa performance -mais Elzéar était partit, parce que dès que Cachemire n'est plus là, il n'a plus rien à faire en ville. Elle s'est promis, Cachemire, qu'elle allait faire sourire le démon comme lui essaie de faire sourire les autres, et elle veut en savoir tellement plus : pour une fois, elle a compris qu'elle faisait attention à quelqu'un d'autre.
cachemire



la justice


compte pnj, ne pas mp merci ♥
avatar

TRACE : n'existe pas
PROTECTEUR : l'univers
HÉRITAGE : l'univers
CRÉDIT : l'absolu + maddy young / signature / icon
Divinité

 le 6/9/2017, 23:46

Cendre

Libre
nom Rylan
surnom Cendre
protecteur Héphaïstos ; dieu du feu, de la forge, de la métallurgie et des volcans
âge 42 ans
métier Porte parole de Pyrrhus
lieu d'habitation principal Judisii
trace 29%
héritage Férokinésie
avatar Nicholas Brown — Gangsta
signes physiques disctinctifs La démence est ancré sur son visage comme les fameuses cicatrices qui sculptent son corps et qu'il tente de dissimuler par de nombreux tatouages.
avis sur les événements récents Sa loyauté envers Pyrrhus est sans égal ; alors sa cristallisation le peine et le peinera sans doute encore pour les années à venir.
traits

Grincheux — Imaginatif — Colérique — Bienveillant — Agressif — Chaleureux — Suffisant — Minutieux — Protecteur — Énigmatique — Renfermé — Grossier — Impulsif — Provocateur — Obéissant — Tenace — Observateur — Diplomate — Impatient (vous l'aurez compris, c'est un personnage qui se balance d'un extrême à un autre.)

Randomfact ; Se rend souvent sur la tombe de sa défunte fille // Il parle peu, mais bien // Déteste qu'on le prenne pour un idiot // Malgré ses airs bourru et rentre dedans, il a le cœur sur la main // Peut-être un peu trop d'ailleurs // Il essaye de se faire compréhensif malgré sa dureté // En tant que porte parole, il est un peu désappointé // Mais il fait son travail avec sérieux // La mort de sa fille l'a beaucoup attristé // Il boit essentiellement de l'eau, ne supportant pas vraiment le reste // Sa loyauté envers Pyrrhus est sans égal // Il est prêt à casser des dents de quiconque ose le critiquer en sa présence // Cendre ne peut pas s'empêcher de venir en aide aux gens dans le besoin // Il aimerait soigner cette "mauvaise manie" // Mais Caïn et Felicia lui ont souvent rabâchés que c'était une de ses plus grande qualités.

histoire
— Enfance trouble, mais libre (aucune directive là-dessus, vous pouvez en faire ce que vous voulez)
— Perte de sa fille Félicia qui lui mine le moral pendant une longue période, le rendant particulièrement ronchon et agressif (et en tant qu'ancien membre de la garde royale, ce ne fut pas aisé de faire correctement son travail.)
— La vie reprend son cours quand il prend Caïn sous son aile, orphelin dont le regard lui rappelle étrangement le sien.
— Le lien se romps peu à peu entre eux lorsque Caïn subit son passage à tabac dans les rues de Judisii ; Cendre se retrouve alors impuissant face à sa détresse.
— Devient porte parole de Pyrrhus peu de temps après sa prise de pouvoir
— C'est une forme de haine qui vient naître en lui suite à la cristallisation du roi.
Voilà les grandes lignes, vous pouvez rajouter des détails si vous le souhaitez, il n'y a aucun souci là-dessus (et si vous avez des questions, ma boîte mp est ouverte o/
Note du créateur : cendre, c'est un personnage important pour caïn, c'est son père adoptif et celui qui aura été comme un modèle pendant un certain temps (mais la preuve est que les gens ne naissent pas égaux et que parfois, même avec de la bonne volonté, on ne peut pas atteindre ses idéaux.) c'est un peu ce qui ressors de cette relation. cendre, c'est un personnage dont la loyauté sans faille et inébranlable aura fini par l'étouffer. je pense que, vu les récents événements, il y a moyen d'en faire un révolutionnaire qui part en guerre contre le monde ou autre chose (je pense qu'avec lui, les possibilités sont infinies, tant il est contradictoire). bref, vous l'aurez compris, j'aime ce personnage et j'espère que quelqu'un l'aimera tout autant que moi.
Crédits : avatar, icons


une loyauté sans faille, un amour inconditionnel. cendre vouait un culte à pyrrhus et voyait en lui un sauveur ; un homme bon... lui fournir toute son aide,
sa dévotion et tout ce que cela implique, c'était son but, sa nouvelle raison de vivre. mais voilà, encore une fois, il a perdu quelqu'un qui lui était cher,
quelqu'un pour qui il aurait été prêt à tout. pyrrhus n'est plus et cendre demeure... où est son honneur ? quand sonnera son heure ?
Pyrrhus


fils adoptif, caïn est l'enfant qui a grandit, qui a prit son envol, mais pas dans la bonne direction. après la mort de felicia, cendre a erré, seul, un peu trop déprimé... c'est là qu'il a décidé de prendre caïn sous son aile, s'infliger encore une énième souffrance ? peut-être, et pourtant, il l'a fait. devenir un père de substitution, lui apprendre plein de chose, c'est ce qu'il a fait, avec énormément de dévotion et d'amour profond. mais voilà, caïn a changé,
caïn n'est plus le même, caïn est l'incarnation de la haine et cendre ne sait plus quoi faire pour inverser le cours de sa vie qui découle vers le bas. que faire pour lui venir en aide ? il cherche cendre, mais il ne trouve pas.
Caïn



la justice


compte pnj, ne pas mp merci ♥


    « Oui, il est rouge, comme le sang qu'il fait gicler, maculant son teint blafard d'une couleur bien trop vive, de celle qui imbibe les corps quand les veines éclatent. » Caïn« Il est rouge Caïn, lueur carmine de démence, brûlant comme le soleil, chaud comme un brasier incandescent capable de tout ravager sur son passage. » Caïn« Vous ne savez pas ce que cela fait de ne plus pouvoir parler. Je peux vous dire que cela me rend fou. C'est d'ailleurs pour cela que je m'adresse à vous : j'aimerais que vous m'écoutiez. » Musei« Sa voix te parle et elle est aussi lointaine qu'un rêve et aussi proche qu'un cauchemar. » Reine« Je ne mens jamais. encore un mensonge. on croirait presque que tu les collectionnes comme ces petits cadavres d'oiseaux ; que tu les étiquettes avec soin et délicatesse. » Reine« Theo a l'habitude de la peur. Alors il veille. Il attendra en silence que Caïn se réveille. » Theo« Il voudrait leur jurer qu'il sera un bon prince, le meilleur des petits princes, qu'il serait capable de tisser des couvertures d'étoiles pour protéger leurs épaules. » Le Petit Prince« Est-ce que parler c'est encore mourir ? parler, c'est certainement souffrir. oui. » Alphonse« (...) juste la froideur d'un homme qui se sent mal et n'a guère envie de se trouver vulnérable face à une femme qui est responsable de sa douleur. » Theo« Parce que t'es "l'ami" Theo ; on en a souvent qu'un seul durant toute une vie, un véritable ami, celui au côté duquel on est honoré de se tenir debout fièrement ; mais lui ne pourra jamais être totalement dressé sur ses deux jambes, il ne pourra jamais être véritablement fier d'être à côté de toi. » Caïn « Tes yeux s'accrochent à lui et ils ne fixent bientôt plus que lui, rien d'autre, et tu crois voir ses yeux directement dans les tiens pourtant tu es dans l'ombre et lui la lumière. » Elleipsis« Allez. Contredis-moi avec un sourire. » Velvet« Après un temps de latence, de pour, et de contre, elle finit par s’agenouiller au pied des étoiles, et d’un geste prudent, retira lentement le ruban autour de son poignée pour dévoiler sa trace. Ses mains se joignirent ensuite dans une volonté religieuse, et elle adressa quelques prières aux déesses. » Velvet« Et il pleut dans son cœur, mais rien sur ses joues, rien ne dégouline sur son visage ravagé par l'amertume et la colère. » Caïn« Je pensais qu’il n’y avait personne, parce que personne ne vient jamais. » Le Petit Prince« Parce que tu rêves de pouvoir simplement dire : laissez-moi vivre encore jusqu'à demain. » Narcotique« Maman disait toujours qu'altaïr avait des étoiles dans les yeux, que son nouveau prénom lui allait bienMaman disait toujours qu'altaïr avait le soleil dans les cheveux, qu'il brillait tellement qu'on le voyait de très loin » Altaïr« le monde est beau, ou tout du moins le sien.» Croatoan« il se déshumanise, car c'est si dur d'être humain. » Croatoan« Mon cœur est si faible, il s'accroche à des brindilles, et je finis toujours par en pleurer. » Musei« Maintenant, tout était passé ; je recommençais à éprouver de l'espoir. Au départ, je pensais que je reverrais, mais l'espoir avait été douché. » Musei« Et peut-être que si ce n'est pas mort, mais pas en vie, c'est que c'est parti. Que ça va revenir un jour. » Le Petit Prince« S’il était une tempête, elle était le phare qui lui survivait. » Velvet« il prend la vie comme elle vient, se vautre dedans quand elle est douce, se protège quand elle sort les griffes. » Opal« Et si la sincérité, le mensonge, l’ordre et le chaos avaient une odeur alors elle serait cendre et sève, poivrée et cèdre, ravage ou terre de nouveau fertile… Belâme est une montagne escarpée qui se rit des oiseaux et de la terre. » Belâme« Il y a le diable qui rampe sous sa peau, des rides de fatigue qui saignent son regard ; les élans d'épinéphrine secouent sa carcasse d'ivoire, métastases rampantes, frénétiques et nauséabondes, hurlements latents, dévorent et inondent. » Légion« astérion ne versera pas de larmes, les hommes comme lui sont des sources taries. » Astérion« Oui, pourquoi Ange ? Idiote, crétine, abrutie. Elle aurait aimé lui balancer toutes ces insultes à la figure, la jeter par la fenêtre, pour ne plus avoir à supporter la vision de ces deux yeux qui la fixent, de ce regard qui s’échappe, qui s’envole, qui se présume débordant de vérité, alors qu’il baigne dans l’atrocité ; poison malhabile. » Alexie « Mais si, au moins, il pouvait retrouver sa voix, peu importe la laideur de son visage et la faiblesse de son corps, peut-être Musei pourrait-il ainsi retrouver un semblant d'humanité. » Musei « Brave, elle ne le savait pas : mais elle endurait le sel et le sang - elle pleurait mais n’arrêtait pas sa marche : ni le roi et ses chiens, les déesses et leurs infidèles en deuil. » Ange « et c'est autre chose qu'il récolte à chaque nouvelle rencontre, à chaque chemin qu'il emprunte. et il aimerait dire que ça le rassure, qu'il est presque prêt à refaire partie de ce monde... mais ce serait faux. » Alphonse « il fait face à son angoisse et elle est trop forte, trop noire. elle est comme l'eau sans-fond et l'aspire encore vers le néant. il n'a pas assez de force pour se raccrocher aux berges de sa vie, pas encore. » Alphonse « Elle paraît un peu ailleurs, absorbée au cœur de rêves trop grands pour elle et à la poursuite desquels elle ne cesse de courir que pour prendre soin de la forêt de Jade, dans l'espoir qu'un jour la forêt sache lui dire où est cachée la vérité. » Anémone « Anémone voudrait être juste, mais elle n'est que vraie. Anémone voudrait être révoltée, mais elle n'est que passionnée. » Anémone « Alors YARŪ retourna dans sa montagne, où le silence est bavard, la nature simple et vraie. » YARŪ « Sa petite main dans la tienne, son cœur qui imitait le rythme de tes pas, son sourire passerelle, ses yeux plein d'étoiles. » Anémone « Etre d’une exceptionnelle tolérance et d’un amour qui paraissait sans fin, avait toujours été la qualité la plus extraordinaire de son père. Pour autant, la douceur satinée de ses mots ne parvenaient jamais à suturer la culpabilité qui la rongeait. Ils étaient comme des bandages alors que Camille avait toujours voulu un remède. » Camille « Cette violence-là était juste. Mais celle qu'on lui promettait ne l'était pas. » Musei « leur douce chaleur pour remplacer le verre en bonheur » Bless « sublime fantaisieterrible maladieô la tristeb l a s p h é m i e » Bless « Jusqu’à ce que Pyrrhus parachève les faux-semblants et les brise au sol en des milliers de morceaux coruscants. » Silas « Et son poing s’écrase dans le ventre d’Augustin. A ta connerie, Augustin. A notre amitié. » Silas « Ses mains frémissent. Il aimerait le tuer, là, sur le champ. Ecraser ses hérésies sur le sol et les piétiner avec véhémence. Il aimerait tout détruire, tout réduire à néant. Mais il y a cette lueur, ce truc pourri au fond de son cerveau – ou au fond de son cœur – qui l’empêche de tout briser. » Silas