dilemme (ft. ange)
 
SINE NOMINE :: AU SUD :: LA FORÊT DE JADE :: RUINESAller à la page : 1, 2  Suivant
    
  
Ceux qui défient les Dieux
avatar
informations :
leo by martin strauss
▬ TRACE : identique à son âge
▬ ÂGE : quarante-cinq années
▬ PROTECTEUR : czernobog
▬ HÉRITAGE : la peur
▬ LIENS : .fiche & .liens
▬ CRÉDIT : me
Iosefka Ceux qui défient les Dieux
 
12/4/2017, 18:47Voir le profil de l'utilisateur
 
le choix de la facilité ne lui ressemblait pas, et pourtant là voilà postée dans ce champ de ruines autrefois à l'honneur des déesses – des cailloux à l'honneur d'un mensonge stupide.

adossée à un pilier effrité, le regard rivé sur un point dans le vague, elle semblait attendre, à moins que ce ne soit qu'une impression. c'était une chasse qui n'en avait que le nom à vrai dire, embusquée dans ce décor désolé en compagnie d'une de ses collègues à qui elle n'avait pas encore adressé une parole, ne semblant même pas faire attention à sa présence. jusqu'à ce qu'un bruissement un peu plus loin ne la sorte de sa trance, du moins.

« il y a quelqu'un. »

elle exposait l'évidence pour être certaine que sa compagne ne soit pas elle aussi perdue dans ses pensées ; compagne sur qui finalement elle baissa le regard, éternellement amusée par leur contraste frappant entre leur deux personnes. ange n'était pas vraiment celle qu'on attendait à voir à ses côtés, et pourtant.

pas un mouvement ne suivit pourtant, son oeil unique scrutant les alentours, jusqu'à finalement trouver une silhouette maigrelette filant parmi les ruines. une silhouette si petite que l'espace d'un instant, elle se demanda si elle n'avait pas rêvé. avant de réaliser : un enfant.

« prête? »

la question n'était qu'un souffle, toujours parfaitement immobile et pourtant prête à intervenir.
 

—enjoy the silence
 
Revenir en haut Aller en bas
      
ou démon tmtc (((((;
avatar
informations :

▬ TRACE : 78
▬ ÂGE : 23 ans
▬ PROTECTEUR : alètheia
▬ HÉRITAGE : sincérité sublime
▬ LIENS : www & www
▬ CRÉDIT : ♕ quiel
Ange ou démon tmtc (((((;
 
14/4/2017, 23:16Voir le profil de l'utilisateur
 
Il y a la lumière et l’ombre.
Elles se tiennent côte à côte dans des vestiges et attendent une victime. C’est une grande occasion pour la lumière : celle de briller, celle de se prouver à l’ombre qu’elle estime, et à qui elle doit des heures et des heures d’entraînements. Alors elle tient son épée, déterminée, et attend une cible, un objectif. Il y a quelqu’un. Elle se concentre, et suit la figure d’un regard de bête, de prédateur, les yeux brillants.

Elle ne le remarque pas d’abord, l’évidence, la particularité de ce fidèle. Quand il file dans les ruines comme le ferait une proie, alors elle s’en rend compte, et elle refuse d’abord d’y croire : Iosefka est trop calme, trop inchangée pour que ce soit le cas. On lui pose une question, et elle se contente d’un regard étonné, qui cherche la vérité. Alors son regard va des ténèbres, à son objectif, et de son objectif au ténèbres défiguré et elle demande : Est-ce que c’était...?

Devait-elle être heureuse ? On ne pouvait demander de cible plus facile. Mais Ange aurait préféré affronter un groupe de croyant, ou leur protecteur tout en muscle, plutôt que toute la culpabilité qui s’abattait sur elle comme une épée en cet instant cruel.

[ réalises bien que si tu ne t’en charges pas
quelqu’un d’autre le fera, et plus violemment ]

Elle se contente d’un regard coupable à sa mentor, à ses cicatrices : avec ses petites jambes, leur cible ne pourrait aller très loin quoi qu’il en soit, et elle ose demander, même si elle imagine déjà la réponse : On y va quand même...?
Paradigme


 
Revenir en haut Aller en bas
      
Ceux qui défient les Dieux
avatar
informations :
leo by martin strauss
▬ TRACE : identique à son âge
▬ ÂGE : quarante-cinq années
▬ PROTECTEUR : czernobog
▬ HÉRITAGE : la peur
▬ LIENS : .fiche & .liens
▬ CRÉDIT : me
Iosefka Ceux qui défient les Dieux
 
15/4/2017, 19:02Voir le profil de l'utilisateur
 
le doute qu'elle lit sur son minois ne lui tire aucune satisfaction ni amusement : il était si prévisible que ne pas l'apercevoir aurait presque pu la surprendre. au lieu de cela, ses mots se heurtèrent à un mur d'impassibilité, tout juste un hochement de tête.

« quelque chose te fait hésiter? »

ça n'était pas une vraie question cependant : le fait que leur cible soit un enfant ne lui avait aucunement échappé, sans pour autant faire naître chez elle le moindre dilemme moral. certains diraient qu'elle était cruelle, sans-cœur, mais la vérité était toute autre, faite d'un pragmatisme à toute épreuve : les ordres étaient les ordres. qui était-elle pour contrevenir à la parole de Pyrrhus après tout?

un léger soupir, son oeil gris revenant vers le proie, observant son cheminement maladroit, avant de se reposer sur l'ange. depuis qu'elle était devenue son mentor sans réellement le consentir de prime abord, Iosefka avait retenu bien des choses à son sujet, et savait d'avance que la situation allait la tirailler.

« est-ce que tu vas tenter de m'en empêcher? »

toujours aucune expression, jouant le rôle de la mauvaise à la perfection. et c'était sans attendre sa réponse qu'elle s'était soudainement mise en mouvement, sa placidité s'effritant tandis que sa silhouette noire prenait vie parmi les ruines, quelques pas l'éloignant déjà de leur compagne.

elle le capturerait, enfant ou non. que la demoiselle tente de l'en empêcher n'était qu'un détail, et le pouvait-elle seulement vraiment?
 

—enjoy the silence
 
Revenir en haut Aller en bas
      
ou démon tmtc (((((;
avatar
informations :

▬ TRACE : 78
▬ ÂGE : 23 ans
▬ PROTECTEUR : alètheia
▬ HÉRITAGE : sincérité sublime
▬ LIENS : www & www
▬ CRÉDIT : ♕ quiel
Ange ou démon tmtc (((((;
 
16/4/2017, 21:28Voir le profil de l'utilisateur
 
Elle en serait presque admirative : le calme de Iosefka. La jeunesse de leur cible n’est qu’un élément de plus à prendre en compte, et elle reste impassible, décidée, déterminée. Elle l’interroge, comme un test, et Ange se tait, interdite, parce qu’elle ne sait pas. Elle ne sait pas se choisir une réaction, une morale. Son devoir, implacable, et sa conscience, pleine de reproche, finalement en conflit. Est-ce que tu vas tenter de m’en empêcher, lui demande l’autre chasseuse : et si il n’y avait pas un tel froid dans son dos, un tel effroi dans son cœur, elle rirait presque.

À la place, elle baisse les yeux, et parce qu’il le faut, elle se met à réfléchir comme jamais elle n’a réfléchi, et comme jamais une personne comme elle, naïve, débonnaire, simple, le devrait. Ses airs gentillets, elle les laisse derrière elle le temps d’un instant, au nom de ce gamin, perdu dans les ruines, priant des déesses ignorantes qui ne l’aideront pas.

est-ce que tu vas tenter de m'en empêcher ?
C’est là toute la délicatesse de la situation : Tenter. Dans tout son idéal, dans ce monde rose et sans danger qu’Ange choisissait de croire, elle savait bien que Iosefka serait un ennemi impossible à vaincre, que ce soit avec la surprise ou la pitié à ses côtés. Un prédateur, elle pense. A-t-elle une autre proie à donner ?

Iosefka se lève, et tout va très vite : Ange la suit, guidée par la Vérité qui l’enjoint d’agir conformément à son envie. Et son envie lui dit : préserves. Attends Iosefka. Elle se place devant elle, sans un sourire, avec tout le sérieux du monde, comme l’exigeait leur situation. C’est ridicule. Les mots qui lui échappent l’étonnent, mais elle poursuit. Sa main se porte à son épée, mais ce n’est pas une menace : elle gagne seulement en prestance, bien nécessaire à cet instant. arrêter un enfant ce serait gâcher notre énergie et notre temps. à son âge c’est à peine si on peut le tenir responsable de ses actes. on devrait plutôt chercher du côté de ses parents.
Paradigme


 
Revenir en haut Aller en bas
      
Ceux qui défient les Dieux
avatar
informations :
leo by martin strauss
▬ TRACE : identique à son âge
▬ ÂGE : quarante-cinq années
▬ PROTECTEUR : czernobog
▬ HÉRITAGE : la peur
▬ LIENS : .fiche & .liens
▬ CRÉDIT : me
Iosefka Ceux qui défient les Dieux
 
17/4/2017, 18:40Voir le profil de l'utilisateur
 
le contact de leurs regards se brise, les secondes défilent toujours. intérieurement, la chasseuse se dit qu'elle aurait peut-être droit à l'esquisse d'une rébellion aujourd'hui – et ça ne manque pas.

elle l'observait avec fascination tout à coup, son attention entièrement pour elle, en oubliant (presque) leur proie ; le sérieux était quelque chose d'inattendu sur son minois angélique, et pour peu Iosefka aurait laissé filer un rire. Rien pourtant ne transparaissait sur son visage balafré, rien pour la trahir sauf un oeil brillant, peut-être.

« ah. »

ses épaules semblèrent s'agiter d'un rire qui n'existait pourtant pas : il n'y avait rien d'amusant. c'était même prévisible à vrai dire, presque décevant. oh, l'ange était maligne, et la Vérité déversée par sa bouche téméraire, visiblement.

« ange. » un souffle à peine audible fila. « c'était presque convaincant. »

à présent ça n'était plus vers la silhouette fragile de l'enfant qu'elle était tournée, mais celle de sa compagne, sa hauteur lui faisant de l'ombre, intimidante sans même avoir besoin de le désirer. et pas l'ombre d'un semblant d'animosité chez elle, juste une impassibilité déconcertante.

« n'est-ce pas trop facile? chacun doit répondre de ses actes, enfant ou non. et s'il est ici, quelque chose me dit qu'il sait très bien ce qu'il fait. »

intraitable, elle accepterait sans peine d'être qualifiée de monstre : elle n'en avait cure. et c'est avec tout aussi peu de considération pour la vérité et cet enfant qu'elle se détourna de la demoiselle, pas même touchée par ce qu'elle venait de lui dire.

« nous aurons tout le temps nécessaire pour ses parents ensuite. »

et la chasse était ouverte.
 

—enjoy the silence
 
Revenir en haut Aller en bas
      
ou démon tmtc (((((;
avatar
informations :

▬ TRACE : 78
▬ ÂGE : 23 ans
▬ PROTECTEUR : alètheia
▬ HÉRITAGE : sincérité sublime
▬ LIENS : www & www
▬ CRÉDIT : ♕ quiel
Ange ou démon tmtc (((((;
 
17/4/2017, 23:20Voir le profil de l'utilisateur
 
Le temps d’un instant, il y a l’espoir : l’espoir d’un destin qui change, celui du gamin perdu dans des ruines sourdes. Iosefka est impassible, mais Ange veut y croire : elle veut croire que le mensonge que sont les ordres ne survivra pas face à l’horreur terrible que serait museler un enfant. Et finalement, la réponse s’abat, et rien ne change. La jeune museleuse serre les poings, et songe à l’abandon : hocher les épaules et déclarer 「j’ai essayé」. Mais il en est hors de question.

Il lui faut une solution - encore une. Mais avant cela, il lui faut du temps. Alors à nouveau, elle barre la route à Iosefka, les yeux brûlants. Elle ne s’alarme pas pour les parents du petit : si ils prient, et si ils rendent leur enfant coupable du même crime, alors elle ne peut les sauver. Mais pour le gamin lui-même, l’idée qu’il soit muselé la met hors d’elle.

Elle croise les bras, avec ce sérieux qui ne la quitte jamais, et lâche : les museleurs ont été fondé avec une idée de justice. Ça c’est de la cruauté. C’est à son tour d’être impassible, à agir comme si elle ne citait que les faits. Près d’elle, la Vérité se pose, inquiète. Elle déclare :

[ prudence Ange
tiens-tu vraiment à devenir un traître ? ]

Non. Un titre qui la poursuivait sans jamais l’atteindre : elle l’avait assuré à Rhœas, qu’elle n’abandonnerait pas les museleurs. Mais elle ne s’abandonnerait pas à eux non plus. Pas alors qu’il lui restait tant à faire. Elle se tourna vers les ruines, là où l’enfant devait se tenir. Il restait une dernière possibilité, si tous les mots du monde venaient à faillir : celle qu’il ne priait pas. Se rendre aux ruines n’était pas interdit, et Ange vint à espérer qu’il se soit simplement perdu.
Paradigme


 
Revenir en haut Aller en bas
      
Ceux qui défient les Dieux
avatar
informations :
leo by martin strauss
▬ TRACE : identique à son âge
▬ ÂGE : quarante-cinq années
▬ PROTECTEUR : czernobog
▬ HÉRITAGE : la peur
▬ LIENS : .fiche & .liens
▬ CRÉDIT : me
Iosefka Ceux qui défient les Dieux
 
19/4/2017, 21:26Voir le profil de l'utilisateur
 
elle était tenace – une qualité qu'elle pouvait lui reconnaître sans détour. plantée devant elle, a compagne semblait espérer pouvoir la détourner de sa mission, ou alors l'émouvoir. sauf que rien de tout ça n'arriverait, la museleur trop bornée ou simplement dénuée de suffisamment d'empathie pour réellement se laisser toucher par les émotions si évidentes de la jeune femme – un mensonge, qui sait.

« et qui es-tu pour décider de ce qui est juste ou non? ni toi ni moi je pouvons prétendre pouvoir juger. »

un faible soupire fit à peine frémir l'air alors qu'elle continuait de la fixer. une chose que Iosefka pouvait lui accorder était cette loyauté admirable qu'elle semblait avoir envers ses idéaux, quels qu'ils soient. c'était probablement pour cela qu'elle l'intéressait tant malgré leur évidente incompatibilité et qu'elle s'était retrouvée avec ce rôle de mentor qui n'avait pas été désiré.

« alors? tu ne trouveras pas un ennemi chez moi, mais sois prudente. que veux-tu faire? »

l'idée de la traîtrise s'était faite brève dans son esprit, avant d'être promptement chassée – la dame savait qu'elle ne ferait rien, ou du moins ne se laisserait pas entraîner dans une situation qui la rendrait complice. et elle ne la regardait plus, elle aussi suivant la progression de l'enfant.

« que proposes-tu?»

elle ne ferait rien avant que l'ange n'agisse. pas immédiatement du moins, certaine qu'elle ne perdrait pas la trace de sa proie.
 

—enjoy the silence
 
Revenir en haut Aller en bas
      
ou démon tmtc (((((;
avatar
informations :

▬ TRACE : 78
▬ ÂGE : 23 ans
▬ PROTECTEUR : alètheia
▬ HÉRITAGE : sincérité sublime
▬ LIENS : www & www
▬ CRÉDIT : ♕ quiel
Ange ou démon tmtc (((((;
 
22/4/2017, 03:36Voir le profil de l'utilisateur
 
Elle la fixe, et ses yeux sont supplications ; mais il y brûle aussi un feu, un feu qui dit : 「je ne reculerais pas」. Elle se demande la raison de ses actes, car elle ne connaît pas cet enfant. Il y a sa prétendue innocence qu’elle doit protéger, bien sûr, mais les fidèles qu’elle a muselé avec douceur ne l’étaient-ils pas aussi, une fois mis face à la cruauté, la sévérité de leurs punitions ? Mais ces derniers jours s’étaient montrés formateurs, et la discussion (dispute ?) qu’elle avait eu avec Rhœas l’avait changé. Pour cette fois, cette fois seulement, Ange désirait se prouver - pas aux autres comme ça avait été toujours le cas - mais à elle-même. Elle était la brebis parmi les loups, endurcie depuis toujours à survivre dans la cruauté : sous le joug de parents sans pitié, ou celui d’un roi fou, quelle différence ?

avec des pensées pareilles, on pourrait aussi prétendre ne pas avoir à juger les fidèles : pourtant nous nous apprêtons à punir l’un d’eux. Sa voix est moins forte que son regard : elle est pressée, presque suppliante, mais pas tout à fait à genoux. Un soupir de Iosefka, et Ange se risquerait presque à lui prendre la main. Elle est penchée vers elle, les yeux brillants, comme on regarderait une étoile : et la sentence tombe encore, mais ce n’est pas une sentence cette fois.

Ange se recule brusquement, les mains liées alors qu’elle retient un soupir de joie. Mais la Vérité peste contre elle, car le combat commence seulement : elle vient simplement d’en obtenir les armes. oh iosefka, elle lâche malgré tout, d’une voix pleine de gratitude. merci. Puis elle se redresse, redevient la museleuse qu’elle doit être, même si son cœur bat comme jamais il n’a battu. Elle se tourne vers l’enfant, là où il doit être, et propose : d’abord de l’interroger. il nous manque trop d’informations. elle avance un peu, avec une vigueur nouvelle. Puis elle s’arrête brusquement et demande : cela te pose-t-il problème ? je ne veux pas agir sans ton accord alors que nous sommes partenaires.
Paradigme


 
Revenir en haut Aller en bas
      
Ceux qui défient les Dieux
avatar
informations :
leo by martin strauss
▬ TRACE : identique à son âge
▬ ÂGE : quarante-cinq années
▬ PROTECTEUR : czernobog
▬ HÉRITAGE : la peur
▬ LIENS : .fiche & .liens
▬ CRÉDIT : me
Iosefka Ceux qui défient les Dieux
 
23/4/2017, 15:08Voir le profil de l'utilisateur
 
à être plus expressive, probablement aurait être du mal à dissimuler son admiration pour cette petite chose pleine de détermination, s'accrochant à ses idéaux en dépit des risques, des enjeux. alors à défaut de se laisser trahir par ses émotions, elle l'écoutait avec attention, l'ombre d'un sourire cependant soulevant la commissure de ses lèvres.

« c'est vrai. »

avoir raison n'était pas son but – et à force de soulever ce genre de réflexion, l'une des deux se rapprochait lentement mais surement de la ligne à ne pas franchir (ça n'était pas elle). oh, Iosefka n'avait pas la prétention d'être capable de la guider, et certainement pas la bonté de vouloir la protéger de ses choix.

être remerciée finit par lui tirer un haussement de sourcils, la surprise pourtant rapidement remplacée par le ravissement face à la réalisation : le petit ange n'était peut-être pas aussi prévisible qu'elle l'aurait cru. c'était un retournement de situation pour le moins agréable, qui appelait qui sait une suite des événements stimulante – autant l'espérait-elle que cette conversation.

« non. »

avare dans ses réponses, la dame en noir préférait se contenter de quelque chose de concis qui saurait très bien communiquer l'essentiel.

« je vais me contenter d'observer. vas-y. »

après tout c'était sa proposition, et quelque chose lui disait que l'enfant n'oserait s'exprimer face à elle et son faciès abimé. autant alors se place en position d'observatrice, curieuse des choix que ferait sa compagne.
 

—enjoy the silence
 
Revenir en haut Aller en bas
      
ou démon tmtc (((((;
avatar
informations :

▬ TRACE : 78
▬ ÂGE : 23 ans
▬ PROTECTEUR : alètheia
▬ HÉRITAGE : sincérité sublime
▬ LIENS : www & www
▬ CRÉDIT : ♕ quiel
Ange ou démon tmtc (((((;
 
25/4/2017, 15:56Voir le profil de l'utilisateur
 
Et l’espoir brûle d’un feu sans fin - un incendie qui n’est ni un malheur, ni une fatalité, des flammes accueillantes. Elle s’y jette et s’y engouffre, Ange, comme illuminée par le soutien de Iosefka - ou était-ce plutôt une absence de critiques ? Elle était une femme aux idées voilées, tues et silencieuses et même avec la Vérité à ses côtés, Ange ne pouvait prétendre la comprendre tout à fait, en connaître les aboutissants exactes. Elle était curieuse bien sûr - mais il y avait un infini de questions plus importantes et parmi elles : celle de l’enfant.

Là voilà seule, mais pas tout à fait : Iosefka reste observatrice comme une ombre alors qu’elle avance vers la petite figure. Elle n’en voit que le dos d’abord, mais alerté par le bruit de ses pas, l’enfant se retourne. Et Ange découvre des yeux bleus, devenus rouges à force de larmes, des yeux fatigués. Et c’est un triste tableau, presque dérangeant, un visage si usé et si jeune.

bonjour, elle lâche abruptement, désarçonnée par toute cette situation. On lui avait enseigné l’étiquette toute sa vie mais tout était si extraordinaire ces temps-ci, si hors du commun que toutes les leçons du monde ne lui auraient permis de garder contenance. Je peux m’asseoir ici ? L’enfant acquiesce et elle sourit. Elle le rejoint au sol, les jambes repliées contre elle-même. Un soupir - et son don s’élargit de sa personne pour englober les ruines, marquant le début d’un monde honnête et vérace.

Elle ouvre la bouche pour débuter son interrogation, mais on l'interrompt : ce sont de vrais ailes ? À force de vivre avec, Ange les oubliait presque : elle fixa l’enfant comme si on les lui signalait pour la première fois. oui. je suis née avec. Elle se rappelle que Iosefka observe et ne veut pas l’impatienter. La tête penchée, les yeux ailleurs, elle demande : qu'est-ce que tu fais là tout seul ?

La réponse est rapide et sans appel : je prie.
Alors Ange sent son monde se craqueler - l’espoir qu’il soit innocent se brise et chute - elle trésaille.

Et pourtant, elle continue avec ses questions, cherchant une raison, une justification, n’importe quoi. pourquoi ? tu ne sais pas que c’est interdit ? Elle retient ses mots alors que la Vérité peste - elle lui promet de le demander, mais pas tout de suite. Elle veut les raisons avant les reproches. Mon frère est malade - mais si je prie assez, les déesses vont l’aider. Cette fois, c’est la compassion qui brûle en elle - l’espoir est absent.

Son regard se pose sur lui, et elle déclare, intransigeante : j’ai essayé ça aussi. mais les déesses se moquent bien de nous.

[ juste de quoi le réconforter ricane la Vérité ]

Mais Ange ne voulait pas le consoler : l’épargner était plus important encore. Qu’il pleure un membre de sa famille, et pas sa langue coupée. C’est interdit tu sais, de prier. Si tu le fais, les museleurs peuvent t’arrêter.

Mais si ça peut aider mon frère - et elle le coupe, avec un ton bien trop affecté pour que cela soit innocent : aller te perdre dans des ruines décrépites ne va pas l'aider. Elle n’est pas sévère, énonce simplement les faits avec un morceau de pitié dans la voix. Va à son chevet, soutiens le - ça lui fera sûrement plaisir. Mais ne vas pas prier des déesses que tu ne comprends pas et qui ne te comprennent pas non plus. Elle sourit, pleine de gêne alors qu’elle se rend compte de sa situation : là voilà, la pire museleuse au monde, à conseiller les coupables. Mais pour son crédit, le criminel face à elle était bien piètre lui aussi. L’enfant acquiesce, les yeux humides, et elle se lève car le vrai combat doit encore être livré.

Finalement, elle retourne vers Iosefka, jetant des regards occasionnelles à la figure laissée dans les ruines, immobile, pas encore prête à bouger : il lui restait du temps. Sa main rejoint le pommeau de son épée pour se donner un air plus officiel, et elle lâche : je... je serais d’avis à ne pas l’arrêter. Il n’est pas croyant, juste désespéré.Cependant, on pourrait creuser du côté de son entourage par précaution. Peut-être que cette idée que les déesses sauveront son frère lui vient de quelqu'un. Revenir bredouille d’une chasse, mais en lancer une autre. Un juste sacrifice.
Paradigme


 
Revenir en haut Aller en bas
   
 
        
SINE NOMINE :: AU SUD :: LA FORÊT DE JADE :: RUINESAller à la page : 1, 2  Suivant
         
      
 Sujets similaires
-
 
  » Gâteau d'ange
  » Dilemme (W9), le live depuis la Suisse
  » La cuisine de Mme de St-Ange: Malakoffs
  » Mangas
  » [Moka] Un ange avec des baskets