face the sun (( ft gaga ))
 
    
  
Ceux qui défient les Dieux
avatar
informations :
daddy
▬ TRACE : soixante-sept pour cent
▬ ÂGE : quarante-deux ans
▬ PROTECTEUR : xolotl
▬ HÉRITAGE : bouclier double ( mental & physique )
▬ LIENS : loup, loup y es-tu
▬ CRÉDIT : //
Astérion Ceux qui défient les Dieux
 
7/4/2017, 17:30Voir le profil de l'utilisateur
 

trois jours. et toujours en fond de toile, cette pensée fantomatique qui hantait ses pas et le rendait plus gris qu'il n'avait jamais été. il se sentait lourd, le loup, lourd comme un vieil animal qui traîne sa carcasse sur le monde depuis beaucoup trop longtemps et que seul la faim continue à agiter. ses yeux aux reflets d'or scrute les gens derrière un masque indéchiffrable tandis qu'il marche et marche encore, poursuivant un but muet. et parfois, il sent ployer son corps sous les fantômes qu'il apporte avec lui. et il se dresse pour pouvoir mieux les porter. mieux les sentir écraser son dos immense. il serre ses mâchoire et continue à avancer. les gens s'éloignent lorsqu'ils le croisent, effrayés. par sa taille, par cette aura de mort qu'il a revêtu depuis quelques temps maintenant. il se sent craint. et comme le loup, il retrousse ses babines face à la peur.

ses doigts se resserrent et craquent dans un concert d'os. avant le jour qui va venir, il voudrait aller une fois parler avec son vieil ami. et c'est pour cela qu'il marche au bord de l'eau sans-fond, impassible face aux flots bouillonnant. il était aller à rhadamanthe d'abord, il avait eu quelque chose à lui demander. maintenant c'est vers oreste qu'ils e dirigeait.

il souffle et regarde le ciel s'assombrir. encore quelques pas.
et il dépose son lourd paquetage sur le sol. quelques minutes de répit au bord de l'eau. sa réputation morbide n'éveille que peu d'intérêt chez l'homme-montagne. il y est insensible comme à beaucoup de chose. assis en tailleur, il se décide à déballer un petit paquet, contenant de quoi manger. et entame un repas frugale, les yeux mi-clos, face au léthé.

 

merci les moches:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
      
Les Briseurs de Silence
avatar
informations :
crédit : kaylee davis
▬ TRACE : 32%
▬ ÂGE : 130 ans
▬ PROTECTEUR : Morrigan
▬ HÉRITAGE : Clairvoyance
▬ LIENS : Sicut es Unda
▬ CRÉDIT : xx
Agapanthe Les Briseurs de Silence
 
8/4/2017, 23:13Voir le profil de l'utilisateur
 
Léthé est sombre, mystérieuse, pleine de secrets.  Agapanthe se demande si elle n’est pas un chemin vers les déesses, une épreuve de foi.  Nois-toi pour nous, et nous te récompenserons.  La Langue d’Argent est enivrée de pavot, son esprit virevolte et la guide vers les eaux noires, meutrières.  Elle croise des vies qu’elle connaît, d’autres qu’elle ignore.  Caresse une main, laisse un doigt glisser sous une mèche de cheveux.  Agapanthe est dans une rue et, lorsqu’elle fait un tour sur elle-même, elle se retrouve face à Léthé.  

Et un loup s’y abreuvait, calme.  Une créature massive à la mâchoire si puissante qu’elle pouvait fendre sa peau tachetée de rousseurs. À pas de souris, elle glisse dans sa direction.  Ses doigts pianotent contre les arabesques pourpres et sables qui parcouraient ses bras, son corps.  Agapanthe ne craignait pas le loup.  La peur appartenait aux déesses, pas aux humains.  Elle s’approche, chancelante, légère.  Une brise et elle tombe à l’eau.  Elle est une plume qui se pose aux côtés du loup.  

“Une montagne peut-elle être écrasée par le poids du ciel ?” Murmure-t-elle en retirant des cheveux du loup l’ombre d’une poussière.  

Marianne s’estompe face aux coquelicots.  Agapanthe pense, à toute vitesse, lentement.  Elle réfléchit, ou sont-ce les chuchotements des déesses ?  La Langue d’Argent ne force jamais la bête à s’adoucir ni n’a tremblé face à sa prestance.  Attendant une réponse ou écoutant le silence, elle fait bouger ses mains.  Ses doigts délicats se tordent en soumission aux déesses.  Pas de mots, que des gestes lents, ponctuant la démarche fragile de la voyante.  Puis ses yeux sombres se posent sur le loup.  Un sourire.  
 
Revenir en haut Aller en bas
      
Ceux qui défient les Dieux
avatar
informations :
daddy
▬ TRACE : soixante-sept pour cent
▬ ÂGE : quarante-deux ans
▬ PROTECTEUR : xolotl
▬ HÉRITAGE : bouclier double ( mental & physique )
▬ LIENS : loup, loup y es-tu
▬ CRÉDIT : //
Astérion Ceux qui défient les Dieux
 
12/4/2017, 17:57Voir le profil de l'utilisateur
 


dans sa solitude, il reprend des forces pour affronter le périple qu'il a choisit d'effectuer à pieds. comme un chemin de croix avant d'aller crucifier la foule d'ici quelques jours. il mâche doucement et le flux de l'eau et le silence sont catharsiques. il se ressource à l'eau comme une bête assoiffée qui viendrait à la source pour y puiser. une petite rétrospective de sa vie, quelques instants de mélancolie qui ne tardent pas à être interrompus par la voix étonnante d'une femme qu'il n'attend pas. et à vrai dire, il avait espéré un temps ne croiser personne d'autre que ceux qu'il a décidé de rencontrer. ses yeux restent fixés, perdus dans les eaux. il a comme un mouvement de recul et il dégage la main qui s'approche avec rudesse sans pour autant être agressif. elle est déjà bien assez près et peu importe les poussières et les feuilles qu'il ramasse dans sa marche.
son repas englouti, il détourne son regard de l'eau pour venir observer la dame. il ne répond pas à son sourire. parce qu'il ne répond à aucun des sourires. parce que les sourires s'effacent. aucune importance.

« étrange façon de se présenter. »

dit-il sur un ton froid, rustre parmi les rustre. son visage affiche cette expression indéchiffrable qui lui sied tant à porter. et il réfléchit à cette question. et pour lui la réponse est si évidente. le ciel est bien trop loin pour se soucier de toucher aux montagnes.

 

merci les moches:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
      
Les Briseurs de Silence
avatar
informations :
crédit : kaylee davis
▬ TRACE : 32%
▬ ÂGE : 130 ans
▬ PROTECTEUR : Morrigan
▬ HÉRITAGE : Clairvoyance
▬ LIENS : Sicut es Unda
▬ CRÉDIT : xx
Agapanthe Les Briseurs de Silence
 
13/4/2017, 02:40Voir le profil de l'utilisateur
 
Ses doigts sont repoussés, mais Agapanthe ne s’en offusque pas.  Elle a l’habitude d’être refoulée, balayée.  Elle se laisse emporter par le vent, et celui-ci l’avait déposé auprès du loup.  Il ne sourit pas et elle ne se présente pas.  Les noms sont obsolètes.  Son nom, à elle, n’est jamais le bon.  Elle est Marianne, mais on l’appelle Rhoeas.  Rhoeas, mais peu sauvage, silencieuse, farouche.  En fait, elle n’est en rien Rhoeas.  Sauf de visage.  Agapanthe est encadrée par ses longs cheveux oranges, pâle, vieillissants.  

“Parfois, on m’appelle Agapanthe.”

Parfois.  Quand personne ne se trompe.  Un coup d’oeil à Léthé ; elle sait.  L’eau qui reflète son visage peut distinguer le coquelicot de l’amaryllis.  Elle soupire, penchée au-dessus du courant mortel.  Il ne l’effraie pas encore.  Marianne ne sait pas pourquoi les déesses l’ont amenée elle, qui ne parle pas, vers un homme silencieux.  Agapanthe le regarde, le scrute d’un air naïf.  Comme une proie qui ignore qu’elle se fera attaquer.  
 
Revenir en haut Aller en bas
      
Ceux qui défient les Dieux
avatar
informations :
daddy
▬ TRACE : soixante-sept pour cent
▬ ÂGE : quarante-deux ans
▬ PROTECTEUR : xolotl
▬ HÉRITAGE : bouclier double ( mental & physique )
▬ LIENS : loup, loup y es-tu
▬ CRÉDIT : //
Astérion Ceux qui défient les Dieux
 
17/4/2017, 18:27Voir le profil de l'utilisateur
 

étrange femme aux traits qui trahissent son grand âge. astérion l'estime à bien plus vieille que lui et note en marge de son esprit de se souvenir de cette drôle de femme. atypique sont les gens qui vivent assez longtemps pour afficher de tels signes de vieillesse. et en elle doit résider un secret qu'il lui serait intéressant de connaître. le loup aime savoir. il aime connaître les habitudes de la populace qui forme le troupeau de l'humanité. et ses proies.

« agapanthe. »

il le répète juste une fois, doucement, plus pour lui-même que pour l'autre. il veut s'en souvenir, pousser par son instinct acéré. essuyant de sa manche son visage fatigué, il regarde dans le vague du lointain. un instant passe. un instant de flottement où rien ne bouge. puis finalement, il se lève, faisant trembler la terre sous son poids.

« quel âge as-tu ? » dit-il soudainement, rompant le silence. il n'y pas une once de curiosité en lui. plutôt un besoin intrinsèque de récolter des informations au cas où. une sale habitude.


 

merci les moches:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
      
Les Briseurs de Silence
avatar
informations :
crédit : kaylee davis
▬ TRACE : 32%
▬ ÂGE : 130 ans
▬ PROTECTEUR : Morrigan
▬ HÉRITAGE : Clairvoyance
▬ LIENS : Sicut es Unda
▬ CRÉDIT : xx
Agapanthe Les Briseurs de Silence
 
22/4/2017, 22:11Voir le profil de l'utilisateur
 
Peut-être que par le passé Agapanthe s’insérait avec plus d’agilité par mi les autres, se faufilant et usant des conventions traditionnelles pour s’intégrer, parvenir à ses buts. Marianne esquisse un sourire quand, de sa voix grave et chaude, il répète son nom. Agapanthe. De petites fleurs bleues, lys d’une contrée oubliée. Il se lève. Il grand, beaucoup plus qu’elle. La clairvoyante penche son cou vers l’arrière pour le regarder. Il est étrange. Différent des autres qu’elles croise au hasard. Ciel, il semble si fort que même son regard pourrait lui fendre la nuque.

“...mon âge ?”

Marianne fronce les sourcils, pensive, confuse. Elle regarde vers la rivière, y cherchant une réponse. Agapanthe ne fête pas son anniversaire depuis longtemps. Une année de plus ou de moins, à son âge cela ne faisait pas de différence. Elle tente de se remémorer des bribes de vies, des moments importants qui lui donneraient un indice.

“J’ai cessé de compter depuis longtemps.”

Murmure-t-elle tout en continuer de creuser son esprit embrumé. Oh ! Elle retrouve finalement un évènement qui pourrait l’aider. Le loup plus qu’elle. Son regard se redresse et, tout bas, elle rajoute :

“J’ai connu le précédent roi.”

Marianne ne se rappelle plus comment file le temps. Elle sait le loup beaucoup plus jeune, mais ayant plus de vingt ans. Encore, elle pourrait se tromper. Ses cheveux foncés tombent mollement sur ses épaules, suivent les agitations de sa tête.

“Peut-être ne verras-tu jamais le prochain. Les Déesses ont de curieuses intentions.”


Ses mains bougent, discrètes. Elles exécutent des symboles de dévotions, de petits mouvements de doigts circulaires, carrés. Pyrrhus est calme, doux. Qui voudrait atteindre à sa vie ?
 
Revenir en haut Aller en bas
      
Ceux qui défient les Dieux
avatar
informations :
daddy
▬ TRACE : soixante-sept pour cent
▬ ÂGE : quarante-deux ans
▬ PROTECTEUR : xolotl
▬ HÉRITAGE : bouclier double ( mental & physique )
▬ LIENS : loup, loup y es-tu
▬ CRÉDIT : //
Astérion Ceux qui défient les Dieux
 
25/4/2017, 20:03Voir le profil de l'utilisateur
 



il la regarde et se fend d'un rictus maussade avant de pousser un très long soupir. elle s'interroge d'une interrogation et il désespères de ne croiser que des gens imprécis. imprécis dans leurs réponses, jamais concises, toujours embrumées. il passe son regard sur les sommets environnants et se dit que la nature est bien plus nette que ne l'as jamais été l'Homme. ou la femme, en l'occurrence. dardant ses pupilles dorés sur son interlocutrice, il l'écoute répondre de biais.

« j'ai connu, moi aussi, le précédent roi. »

il le dit tant pour elle que pour lui-même. ce même roi qu'il entreprend d'aller saluer un bref instant dans le jour qui vient. ce même roi - ami - qui ne sera plus jamais là pour se moquer de sa dureté et de son visage trop sérieux. j'ai connu le roi mieux que toi, vieille femme.
puis il entend quelque chose qui le fait trembler, frissonner, à peine assez pour qu'on le remarque si l'on a l'œil aiguisé. déesses. traîtresses. il juge alors la femme d'un sifflement écrasé entre ses lèvres et dévoile ses canines dans ce qui semble se rapprocher d'un sourire.
l'information s'imprime dans son esprit avisé.

« peut-être que toi non plus, tu ne verras pas le prochain roi, personne ne sait ce genre de choses. »

peut-être que personne ne le verra, peut-être qu'arrivera un jour où il n'y aura plus de roi. triste pensée.

 

merci les moches:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
      
Les Briseurs de Silence
avatar
informations :
crédit : kaylee davis
▬ TRACE : 32%
▬ ÂGE : 130 ans
▬ PROTECTEUR : Morrigan
▬ HÉRITAGE : Clairvoyance
▬ LIENS : Sicut es Unda
▬ CRÉDIT : xx
Agapanthe Les Briseurs de Silence
 
3/5/2017, 23:17Voir le profil de l'utilisateur
 
Imprécise, indécise.  Agapanthe est molle, effacée.  Ce n’est pas important, l’âge.  Juste un chiffre.  Les déesses occupent bien plus son esprit.  Déesses, déesses.  Elle hoche la tête.  Lui aussi a connu le précédent roi.  Les immortels qui règnent sur le monde sans nom pour une durée éphémère.  Elle espère en connaître peu, qu’ils vivent longtemps et prospèrent.  

Un sourire, plus qu’un faible mouvement de lèvre, surgit sur son visage.  Personne mis à part une poignée d’élus qui sont traversés par les mots des déesses.  Le futur peut se prédire.  Il peut changer, mais il n’est pas impossible de s’y préparer.  

“Je souhaite ne jamais connaître le prochain, cela voudrait dire qu’une triste péripéties est survenue au roi.”

Sincère.  Marianne apprécie le roi, lui espère une vie doucereuse.  Ses doigts s’entrecroisent, s’emmêlent.  La clairvoyante regarde le loup.  On n’en rencontre pas souvent, dans la ville.  

“Certains peuvent percevoir l’avenir.  Mais est-ce la vérité ou le fruit d’une imagination et d’un charisme légendaire ?”

 
Revenir en haut Aller en bas
   
 
        
         
      
 Sujets similaires
-
 
  » Que pensez vous du CB 100? Face au MSR?
  » Les femmes Africaines face au mariage mixte
  » THE DARK KNIGHT - HARVEY DENT/DOUBLE FACE (MMS81)
  » Traitement particulier d'un tableau double face . (colle de pâte, réversibilité, pontage)
  » Rando : Pic Saint-Loup Face Nord