La lune est le rêve du soleil. || FLEAU.
 
    
  
Ceux qui défient les Dieux
avatar
informations :
http://img4.hostingpics.net/pics/666890icone1.jpg
▬ TRACE : 51%
▬ ÂGE : Vingt-trois ans.
▬ PROTECTEUR : Nanna
▬ HÉRITAGE : Séléniste
▬ LIENS : Someone please, look my way.
Trust nobody.
▬ CRÉDIT : Tumblr and co.
Pis Ange ; Reine ; Oli <3
Sahar Ceux qui défient les Dieux
 
1/4/2017, 01:40Voir le profil de l'utilisateur
 
La lune est le rêve du soleil.
Sahar n'a pas toujours eu cette difficulté à s'exprimer, et encore moins cette mine affreuse sur le visage. Celle d'une jeune femme détruite, seule, incomprise et surtout oubliée. Sahar c'était la jeune femme qui n'était jamais triste, elle riait toujours avec un large sourire accroché sur sa moue, sans relâche. Elle était la jeune fille qui arrivait à faire rire n'importe qui. Celle à qui on venait raconter ses petits tracas car on pouvait être sûr et certain qu'elle saurait panser nos plaies. Peut importe la gravité de celle-ci, ses mots gaies et sa douce voix était synonyme de remède à bien des maux. Mais cette époque est révolue depuis bien longtemps. Et elle ne pense plus une seconde à retrouver cette gaieté d'antan. Ce temps est à oublier. A bannir d'un monde qui ne sait plus comment rendre heureux ses habitants. Ces derniers trop occupés à se faire charcuter de part et d'autre pour des valeurs qui ne sont plus à montrer. Oubliez tout ce que vous savez sur la vie. Oubliez tout ce qu'on pu vous raconter les livres. Oubliez jusqu'à même votre propre identité. Vous n'êtes plus maître de votre vie. Vous n'êtes qu'un pion parmi tant d'autres à la recherche d'une vie qui est désormais impossible. La joie et la gaieté se sont envolés le jour où tout à basculer.

La museleuse était un exemple même de ce parfait pion qui obéit au doigt et à l’œil de ce qu'elle juge bon. Sahar a toujours été loyal et le sera jusqu'à son dernier souffle, Sahar se bat pour ce qu'elle pense juste et surtout pour ses valeurs. Peut-être bafouée à un moment, mais l'important c'est de servir son seul et unique roi ; Pyrrhus. Sahar aime museler. Ce rôle ne lui permet d'essayer de passer un message que sa voix ne lui permet pas de transmettre. Sahar est dans sa bulle. Une bulle qui la tue à petit feu, laissant les numéros gravés sur son corps dégringoler, sans jamais trouver un seul obstacle pour ralentir la chute. Mais le plus important dans une chute, n'est-ce pas l’atterrissage ? N'est-pas le moment où tout ce risque s'arrête ? Sahar extériorise sa haine et hurle à travers leurs douleur. Et elle continuera jusqu'à ce que son corps ne lui appartienne plus. Jusqu'à ce qu'elle ne puisse répondre de rien. Jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus verser une seule larme.

Mais aujourd'hui il n'y avait aucun hurlement, aucun pleutre à châtier. Aujourd'hui il n'y avait qu'elle et la Lune. Une Lune qui souffre en silence, comme Sahar. Une Lune qui pleure sans dire un seul mot, et qui se meurs loin de tout. Seule. De l'autre coté du versant de Mýrsjoküll, là ou la nuit règne et où les étoiles servent de guide, la jeune museleuse s'endort au gré du vent. Dans un monde qui n'est celui de personne autre. Un monde silencieux, ou seul les gestes sont outils de langage. Là où les douleurs peuvent même être entendu par un sourd. Séléné est un jardin secret pour tout enfant de la Lune, comme Sahar. Cette dernière était allongée à même le sol. Elle était seule, comme toujours, avec sa paire de lunette en main, et sa sève en parfaite harmonie avec la Lune. Et ses étoiles qui ce soir là, offre une danse des plus mémorables autour de cet astre nocturne. Et elle était là. Les bras le long du corps, les yeux fermés comme pour se sentir bercé par ce balais mémorable qu'elle seule pouvait percevoir. En oubliant les individus aux alentours, comme si cette terre était à elle.
 
Revenir en haut Aller en bas
   
 
        
         
      
 Sujets similaires
-
 
  » La lune est le rêve du soleil...
  » Au clair de lune,et coucher de soleil
  » Mes vids Castle
  » Simba le roi lion
  » Lune et soleil